Comment choisir une caméra de surveillance wi-fi

Parce qu’elles constituent une solution simple à mettre en œuvre à coût de plus en plus contenu les caméras de surveillance Wi-Fi connaissent un succès grandissant auprès des particuliers. Elles s’imposent désormais comme une alternative aux systèmes de vidéosurveillance. Connectées et accessibles depuis un Smartphone, elles offrent selon les modèles de multiples possibilités : détection des sons, des mouvements, déclenchement d’alarme, vision nocturne.

L’emplacement : 1er critère de choix d’une caméra de surveillance

Il existe des modèles pour l’intérieur et l’extérieur. Ces derniers sont repérables grâce à leur code IP (indice de protection) à 2 chiffres qui permet de mesurer leur résistance aux intempéries. Elles résistent ainsi parfaitement aux intrusions de poussières, à l’humidité ou à de fortes pluies. Le choix de l’angle de vision de la caméra, fonction de la distance et de la largeur de la zone à surveiller, sera également déterminant. Selon que l’on veuille voir loin ou que l’on se contente d’une image rapprochée sur une large zone (grand-angle) il importera d’opter pour une focale longue ou courte. Cette dernière sera généralement plus adaptée pour une utilisation en intérieur. Certaines caméras sont équipées d’une focale variable qui permet de zoomer. D’autres peuvent même être motorisées pour un balayage encore plus précis de la zone à surveiller.

Truffées de capteurs, la caméra Wi-Fi remplace un système d’alarme avec sirène

Faciles à configurer, contrôlées du bout des doigts sur l’écran d’un Smartphone, les caméras de surveillance Wi-Fi sont de plus en plus sophistiquées. Leur usage ne les cantonne pas seulement à la simple captation d’images. Elles remplacent aujourd’hui les systèmes d’alarme reliés à une sirène dont les particuliers équipaient leur maison pour faire fuir des cambrioleurs. Des modèles de caméras IP motorisés peuvent en effet être associés à des capteurs d’intrusions. Le principe est simple : des détecteurs de mouvements ou de sons activent l’enregistrement de vidéo surveillance et envoient une notification d’alerte vers le Smartphone du propriétaire. Ces capteurs peuvent être installés à proximité de tous les points d’accès d’une maison : fenêtre ou porte. Entièrement paramétrables et intelligents, ils sont capables d’analyser la taille de l’intrus détecté pour ne pas déclencher inutilement l’alarme s’il s’agit d’un animal.

De plus en plus autonome et polyvalentes

Objets connectés relevant de la domotique, les caméras de vidéosurveillance sont reliées au réseau domestique. Elles diffusent des images en continu vers un écran ou se déclenchent à l’occasion d’une intrusion et sont entièrement pilotables à distance avec un Smartphone. Elles peuvent être adaptées à toutes les situations et bénéficient de plus en plus d’un fonctionnement autonome. Les coupures intempestives d’une connexion internet ne réduisent pas leur champ d’action car elles peuvent stocker plusieurs heures d’enregistrement sur une carte SD intégrée. De même, une panne de courant n’interrompt pas leur fonctionnement car leur batterie rechargeable continue de les alimenter. Généralement branchées sur secteur certaines s’affranchissent même du réseau électrique et fonctionnent entièrement sur batterie alimenté par un panneau solaire. Une heure d’ensoleillement suffit à leur procurer 7 heures d’autonomie. Enfin dotées de système de vision à infrarouge ou de LEDS puissants, les caméras de surveillance Wi-Fi sont maintenant en capacité de procurer des images de haute qualité dans l’obscurité totale avec une sensibilité jusqu’à 0,01 lux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *