Sécurité : équiper son véhicule d’un extincteur voiture

Aujourd’hui, petit zoom sur un accessoire peu connu mais qui peut parfois sauver votre véhicule et votre vie : l’extincteur pour voiture !

S’équiper d’un extincteur dans son véhicule

Que ce soit pour intervenir sur un accident dont nous sommes témoin, ou pour éteindre un départ de feu dans son propre véhicule, avoir un extincteur dans sa voiture peut s’avérer indispensable. Les départs de feux peuvent être plus fréquents dans les vieux véhicules, d’où l’importance de s’équiper. Mais un accident tel qu’un mégot mal éteint, peut aussi toucher un véhicule neuf. Les nombreux plastiques ou tapis présents dans les voitures sont des combustibles rapides qu’il faut pouvoir maîtriser au plus vite.

Que dit la réglementation ?

Contrairement à nos voisins européens, la législation française n’oblige pas à équiper son véhicule d’un extincteur de voiture. En revanche, sa présence est obligatoire dans les véhicules professionnels ou de transports de marchandises.

Contrairement au triangle de signalisation, il n’est pas recommandé de maintenir l’extincteur dans le coffre du véhicule pour une question évidente de situation d’urgence. Il est fortement conseillé de le garder proche du conducteur afin qu’il reste très facilement accessible. Maintenir l’extincteur sous la boîte à gants ou sous un des sièges avant semble le plus judicieux.

Savoir choisir le bon extincteur

Afin de choisir un extincteur couvrant le plus grand nombre de feux, il est important de connaître les classes des feux les plus courants dans une voiture :

Classe A : Il s’agit de feu dit « sec » de bois, plastique ou papier. Dans un véhicule, il peut s’agir des tapis. L’extincteur à poudre ou à eau conviendra parfaitement pour type de feu. Classe B : Ce feu « gras » concernent les substances liquides tels que les hydrocarbures, essence ou diesel. Les extincteurs à poudre, à eau ou à mousse seront les plus adaptés. Classe C : Ce type de feu concernera plus spécifiquement les voitures propulsées à base de gaz. Pour ce type d’incendie, l’extincteur le plus adapté sera celui à poudre.

Les 3 extincteurs les plus adaptés aux voitures seront donc ceux à poudre, à eau ou à mousse. Le modèle à poudre ABC couvrira l’ensemble des 3 classes de feux les plus présentes dans les voitures. Lors de l’achat, il est important aussi de vérifier que l’extincteur soit bien homologué et certifié NF et CE.

Utilisation d’un extincteur de voiture : quelques règles à connaître

Sachant que l’extincteur s’utilise en situation d’urgence, il est conseillé d’apprendre à s’en servir avant que celle-ci n’arrive et éviter ainsi de perdre un temps précieux. Il s’utilise en 3 étapes :

Secouer l’extincteur Le dégoupiller Viser le feu en appuyant sur la poignée

Le volume de l’extincteur ne lui permet généralement pas de tenir plus d’1 mn. Il est donc impératif de viser la base des flammes au plus près tout en maintenant une distance vous assurant une certaine sécurité.

Sachant que l’air attise l’incendie, attention de ne pas ouvrir le véhicule en flammes ou le capot d’où pourrait sortir la fumée. Le feu ne ferait que s’amplifier.

Enfin, pour s’assurer de l’efficacité de votre extincteur en cas d’urgence, assurez vous de son entretien. Il est important de surveiller de temps en temps l’état de la jauge qui doit restée dans la zone verte et de respecter la date limite d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *